Browse Waama


s


sa [B] conj.1 pour que Bà tàn maari yete sa yiro ǹ ì bo-di. On construit la maison pour que l'homme y habite. 2 que N nɛki sa ò takun-di. Je veux qu'il vienne. Maasi wò sa n kan ba takuntun. Dis-lui que je ne viendrai plus. 3 quand N nɛndikinde sa tando tɛ̀n paa. Je suis arrivé avant la pluie. 4 pendant que N nɛndikinde sa tando doru. Je suis arrivé pendant qu'il pleuvait. 5 comme N du sa tɔɔba tɔɔma. Je mange comme les autres.
sa [H], sai, sau v.1 (se) laver Kɔɔka tàn sai tando daare-di. La poule se lave le jour de pluie. (Proverbe) 2 labourer (les billons) Dɔɔto sai birisu. Le cultivateur a labouré les billons.
saa pron.interr. où … ?
saabaare, saabaaya n.de/ya la bergerie Voir: saaku, baare (grenier)
saabambu, saabanna n.bu/na le troupeau de petit bétail Voir: saaku
saabi, saabi, saabiti v.1 faire une veillée récréative, s'amuser la nuit Cirifa ponte, bisu saabiti. Il fait clair de lune, et les enfants s'amusent. Na n daaso ti saabiti ò deeka mii ti pɛtɛmpɛsiti. Moi et mon ami nous causons dans sa case, et nous nous racontons des contes. 2 rester en éveil durant la nuit (à l'occasion du décès d'une personne âgée)
saabibu n.bu/- la veillée récréative
saabire n.de/- la nuit, entre 20 h et 23 h environ Maa ti ta di yɛ̃ɛnde caana, saabire wɛnde, ti ǹ puke pɛtɛmpɛda. Quand nous avons mangé la pâte du soir, au moment de la veillée, nous nous sommes racontés des contes. Voir: saabi
saabɔtɔ centu n.-/tu la syphilis Voir: saabɔtɔka, centu
saabɔtɔ yɛɛku, saabɔtɔ yɛɛna n.ku/na un genre de piment Capsicum annuum Voir: saabɔtɔka, yɛɛku
saabɔtɔfa, saabɔtɔsu n.fa/su
saabɔtɔka, saabɔtɔsu (Var.: saabɔtɔfa) n.kà/su le bouc, la chèvre
saabu [H.TH] n.bu/- l'action (f) de faire des billons Voir: sa (labourer)
saabu [B.H] n.bu/- la raison
saafa saafa n.fa/-
saaka [B.H], saaka, saakati v. approuver Yaadarima tee-di bà tàn ta saaka. On approuve celui qui a raison.
saaka [H.H], saaka, sakiriti v. passer la main sur quelque chose pour que ça devienne lisse
saaka [B.B], saasu n.kà/su la douche, l'endroit (m) où on se lave Voir: sa (se laver)
saaki [H.H], saaki, saakiti v.1 dégoûter Sika basi kpantama ò ǹ saaki. Sika a mal fait, et il a dégoûté (les gens). 2 perdre sa valeur, devenir fade Bà daka kun beetu mii yima, tu ǹ saaki. Ils ont mis de l'eau dans la sauce préparée, et elle est devenue fade. Voir: sakisi (être fade)
saaki [B.B], saaki, saakiti v. balayer Siŋiya maasi n pe tàn saaki ti yete. Tous les matins ma femme balaye notre maison.
saakibu n.bu/- l'action (f) de balayer
saakire, saakire, saakireti v.1 rendre fade, dévaloriser Bisu daka yima kuntu mii bà ǹ tu saakire. Les enfants ont mis de l'eau dans la sauce, et ils l'ont rendue fade. 2 faire détester, salir le nom de quelqu'un Voir: saaki (devenir fade)
saaku [H.H], saana n.ku/na le petit bétail
saaku saaku [B.H.TH.B] (Var.: saafa saafa) n.ku/- la rougeole
saakpambu, saakpanna n.bu/na la peau de mouton Voir: saaku, kpambu