Parcourir le waama


k


kokisi, kokisi, kokisiti v. ronger (la viande de l'os) Nantu paaki bika, kà kokisiti kɔbire. La viande a manqué à l'enfant, et il racle l'os.
kokiti konto, kokiti kontiba n.ò/bà le guitariste Voir: kokitibu, koombe
kokitibu, kokitina n.bu/na la guitare
kokitifa, kokitisu n.fa/su un instrument de musique (fait d'une boîte à sardines, ou d'une calebasse, genre de guitare traditionnelle)
kokoobu n.bu/- la poussière
kokooporika, kokooporisu n.kà/su une plante (espèce dont on utilise la poussière blanche produite par les feuilles pour redresser l'entorse) Sida cordifolia Voir: kokoobu, pori
kokoota, kokoona n.ta/na le macabo
kokooti [H.B.B], kokooti, kokootiti v. mélanger l'igname pilée avec la pâte pour faire la nouvelle pâte
kokooti [H.H.H] v.stat. être couvert de poussière Voir: kokoobu
kokoowaka, kokoowakada n.ò/bà le pangolin géant Voir: kokoobu
kokubu, kokina n.bu/na
kombore, komboya n.de/ya le casque
kon, kondi, kontun v. revenir, rentrer N taka caaŋu n kondi. J'ai voyagé, et je suis rentré. Voir: kori
kondi [B.H] v. Voir: kon
kondi [B.B], kondida n.ò/bà un arbre (espèce dont le fruit donne de la colle)
kondi [H.H], konte, konnanti v. verser (un liquide, du sable, le grain)
kondi [B.H] v. Voir: koombe
kondooma n.ma le retour Voir: kon
konkomba, konkombada n.ò/bà le tambourin
konkombu adv. très nombreux N yɛmbi bisu kati konkombu. J'ai vu un grand nombre d'enfants réunis.
konkon idéoph. toc toc (bruit de ce qui frappe) Yoŋo kondi baŋare, dà we konkon. Quelqu'un frappe à la porte, et ça fait toc toc. Voir: koombe
konkonsi, konkonsi, konkonsiti v. taper (de manière de faire un bruit) Yoŋo konkonsiti baŋare sa bà wò bandi. Quelqu'un frappe à la porte pour qu'on lui ouvre. Voir: konkon
konkoŋa n.kà/-1 l'harmattan (m) 2 le mois de janvier
konnanti, konnanti, konnantiti v. attaquer (à la manière des abeilles ou des mouches, en grand nombre et en hâte)
konsaŋu, konsanna n.ku/na le champ débroussaillé Voir: konsi