Parcourir le waama


b


berencaare, berencaaya (Var.: perencaare (tangamma)) n.de/ya l'épervier (m)
berentemma num.ord. septième
berenteŋa num. eux sept, tous les sept
beu v. Voir: be
, bɛi, bɛu v. tomber malade
bɛbɛɛka, bɛbɛɛsu n.kà/su un oiseau (espèce à grandes ailes souvent rencontrée le soir en brousse et qui s'envole et se pose encore non loin)
bɛɛ, bɛɛ, bɛɛti v. mélanger la farine et l'eau (pour faire la pâte)
bɛɛbu, bɛɛna n.bu/na la bouillie
bɛɛkɛ, bɛɛkɛ, bɛɛkɛti v. rester penché, rester attaché
bɛɛma n.ma la bouillie qu'on utilise pour faire la pâte
bɛɛranti, bɛɛranti, bɛɛrantiti v. avoir des renvois, roter Diikurima tàn ba bɛɛranto. On n'a pas de renvois de la nourriture d'hier. (Proverbe: On ne revit plus un bon passé.)
bɛɛrɛ n.ò/- la générosité, la gentillesse
bɛɛri [B.B], bɛɛri, bɛɛriti v. couler, avoir une fuite très lente
bɛɛri [B.H], bɛɛrida n.ò/bà la bière (emprunt du français)
bɛɛri [B.B], bɛɛtɛ, bɛɛranti v. guérir (une plaie), cicatriser Kaama bɛɛtɛ. La plaie est guérie.
bɛɛsika, bɛɛsisu n.kà/su le pis (de vache, mouton, etc.)
bɛɛsima n.ma le lait maternel
bɛɛsire [H.H.B], bɛɛsiya n.de/ya le sein, la mamelle
bɛɛsire [H.H.BH], bɛɛsire, bɛɛsireti v. faire guérir, soigner (une plaie)
bɛɛti, bɛɛti, bɛɛtiti v. préparer (la bouillie)
bɛɛtipe yãabu, bɛɛtipe yãana n.bu/na un arbre (espèce apparentée à ỹaabu mais qui ne produit pas de fruit) Ostrioderris stuhlmannii
bɛɛtu n.-/tu la maladie
bɛi, bɛu v. Voir:
bɛkɛre, bɛkɛya n.de/ya1 la partie 2 le côté
bɛki v.stat. être penché, être attaché Daaku cinte ku ǹ kpaari ku bɛki. Le bois s'est fendu, mais il reste (un peu) attaché. Voir: bɛɛkɛ